★ Comment Christophe Michalak m’a (presque) sevré du Nutella (recette inside)

Hello!

J’ai un aveu à vous faire…. je suis totalement addict au Nutella… C’est affreux! Impossible de m’en passer et c’est presque un drame lorsqu’il n’y en a plus dans mes placards!
C’est d’ailleurs l’objet de gentilles moqueries dans ma famille! lol

Pourtant je sais bien que cette fameuse huile de palme n’est pas terrible pour la santé et pourtant, je ne peux m’en passer.

Mais il y a quelque temps je suis tombée sur la recette de la pâte à tartiner de mon gourou-pâtissier-préféré, Christophe Michalak et me suis promise de la tester. C’est peut être la solution à mon sevrage au Nutella ?!

Les vacances de la Toussaint ont donc été l’occasion, à la fois de prendre le temps de la tester et de passer un chouette moment avec mon grand.

(Etant donné que c’était mon premier essai, j’ai divisé par deux les proportions de la recette initiale, mais je vous donne celle ci tel qu’elle est indiquée)

Tout d’abord il vous faut:
Pour le praliné noisette :
– 120 g de sucre
– 120 g de noisettes torréfiées sans peau
– Une pincée de sel

Pour le Gianduja lait noisette :
-150 g de chocolat au lait  (si vous en trouvez il est conseillé d’utiliser le  JIVARA de chez Valrhona).
-150 g de noisettes torréfiées sans peau
-150 g de sucre glace
– Une pincée de sel

Pour la finition :
-25 g de poudre de lait entier
-10 g de cacao en poudre (personnellement j’ai pris le Van Houten non sucré)
-10 g d’huile de pépin de raisin

Première étape: le praliné noisette

Torréfiez toutes les noisettes au four, préchauffé à 180 °, sur une plaque adaptée jusqu’à ce que la peau devienne noire. Vous sentez la bonne odeur qui s’en dégage? Sortez les et laissez les refroidir.

En attendant, préparez le caramel sec en versant le sucre dans votre casserole sur feu moyen et le laisser fondre et se colorer, surtout sans le remuer. Lorsqu’il a pris une belle couleur caramel, ajouter le sel. Couler le ensuite sur un papier sulfurisé et laissez le refroidir. Lorsque c’est le cas, cassez le en morceau et réservez.

Maintenant la partie la moins sympa: retirer la peau des noisettes. C’est long et un peu fastidieux mais indispensable. Malgré tout mon fils était ravi de m’aider! Placez les noisettes dans un torchon propre et frottez les. La plus grosse partie de la peau part toute seule mais il en reste toujours un peu qu’il faut retirer à la main.

IMG_9801

Ca y est? Vous en êtes arrivé à bout?

Il est temps de sortir votre meilleur mixeur (sinon vous risquez d’avoir du mal à mixer l’ensemble) et y verser 120 g de noisettes et le caramel en morceaux. Mixez l’ensemble jusqu’à l’obtention d’une pâte semi-liquide. Personnellement je m’y suis prise en plusieurs fois car l consistance était trop granuleuse à mon goût.

Voici ce que cela donne:

IMG_9805

Deuxième étape: le Gianduja lait noisette

Mixez les 120g de noisettes qui vous reste avec le sucre glace et une pincée de sel. Ne pas hésiter à insister pour avoir un résultat assez fin. Faite fondre le chocolat au lait au bain-marie ou au micro-onde. L’ajouter à votre préparation et mixer à nouveau.

IMG_9809

A gauche votre praliné noisette et à droite votre pâte Gianduja.

Dernière étape: la finition de votre pâte à tartiner

IMG_9811

Dans votre mixeur, versez votre pâte praliné, votre Gianduja, le lait en poudre, le cacao en poudre et l’huile de pépin de raisin. Mixez jusqu’à ce que la pâte ait une consistance qui vous convienne. Personnellement je ne l’ai pas faite trop liquide.

Pour une meilleure conservation, je l’ai mise dans un pot à confiture hermétique. Votre pâte à tartiner pourra se conserver plusieurs mois sans soucis, bien que je doute qu’elle ne dépasse la semaine! lol

IMG_9815
Mon avis personnel:
Alors soyons honnête, le goût n’a rien à voir avec le Nutella. Mais l’odeur et le goût de la noisette torréfiée, la petite touche de caramel, la pointe de cacao amer, pourrait facilement le détrôner ! La consistance n’est pas lisse mais légèrement granuleuse  et croquante à cause du caramel, mais ce n’est pas désagréable du tout.

L’après-midi de mon test, je recevais à goûter une amie et ses enfants.
Jeanne, n’est pas du tout adepte de l’huile de Palme et je me suis dit qu’elle et ses enfants seraient de parfaits cobayes  et un gâteau roulé serait l’idéal.
Je pense ne pas me tromper en affirmant que cette recette a été validée à l’unanimité et mon amie est même repartie avec la recette !

Alors? elle vous tente cette recette? Alors certes cela prend un peu de temps, mais la quantité est largement suffisante pour vous régaler un bon moment.

Je serait curieuse d’avoir votre avis sur cette recette !!

Source: journal des femmes

This entry was posté le Aparté, Blog and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to ★ Comment Christophe Michalak m’a (presque) sevré du Nutella (recette inside)

  1. electraztar says:

    ça à l’air délicieux !
    Grande adepte du Nutella également mais consciente aussi bien au niveau de la santé que de la planète et de l’éthique que ce n’était vraiment pas l’idéal, je suis passé à cette recette => http://antigonexxi.com/?s=nutella
    Très rapide à faire (très important pour moi pour garder la motivation de faire son Nutella maison sur la durée ! ), le goût est différent c’est sûr mais j’ai moins l’impression de manger que du sucre et du gras ^^(je ne met presque pas de sirop d’agave car le cacao est déjà bien sucré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *